Comment puis-je aider?

S'occuper de quelqu'un peut apparaître comme une grande responsabilité. Il est tout naturel de s'inquiéter. La bonne nouvelle est que nombre de personnes atteintes de fibrillation auriculaire peuvent mener une vie active et être heureuses. Voici des conseils pratiques pour vous aider.

Imprimer

Télécharger

Connaître les faits entourant la fibrillation auriculaire (FA)

Malheureusement, la fibrillation auriculaire fait augmenter le risque d’AVC. Apprenez-en plus à ce sujet et sur ce que vous pouvez faire pour réduire le risque global d’AVC. Veiller à ce que la personne dont vous vous occupez suive les directives de son médecin constitue probablement la chose la plus importante que vous puissiez faire pour elle.

Sachez que prendre soin de vous-même constitue également une priorité

La responsabilité du bien-être de quelqu’un d’autre peut devenir très lourde. Chacun réagit différemment par rapport à l’accident vasculaire cérébral, mais il est possible qu’on sente s’accumuler les émotions.

Bien que cela puisse paraître très simple, le fait de pouvoir partager vos sentiments et vos inquiétudes avec d’autres peut tout changer. Mentionner à quelqu’un la façon dont vous vous sentez peut vous libérer d’un poids sur les épaules. De plus, il est bon de disposer de plus d’une personne à qui vous pouvez vous confier.

Il est extrêmement utile de rester en contact avec les personnes qui vous entourent, de vous rappeler que vous êtes aussi quelqu’un en dehors de votre rôle d’aidant. Cela n’a rien d’égoïste. Au contraire, cela vous permet de faire le plein d’énergie dont vous avez besoin pour offrir du soutien au quotidien.