mobile background image

Neutralisation de l’effet des anticoagulants

Si vous souffrez de fibrillation auriculaire (FA) et prenez un anticoagulant, c’est probablement pour aider à éviter un accident vasculaire cérébral (AVC). Vous savez peut-être aussi que votre risque de saignement pourrait être plus élevé si vous êtes gravement blessé ou avez besoin d’une chirurgie d’urgence. Mais saviez-vous qu’il existe pour certains anticoagulants un traitement spécifique que les médecins peuvent utiliser pour neutraliser temporairement les effets anticoagulants en cas d’urgence?

Imprimer

Télécharger

En cas d’imprévu, comme une mauvaise chute, une maladie grave ou un accident, qui pourrait nécessiter des soins ou une chirurgie d’urgence / immédiate, vous devriez discuter avec votre professionnel de la santé de la possibilité de neutraliser les effets de votre anticoagulant, ne serait-ce que pour votre tranquillité d’esprit.

La fibrillation auriculaire (FA) représente le type le plus courant de battement de cœur irrégulier qui peut se solder par des accidents vasculaires cérébraux graves et invalidants. Les lignes directrices cliniques canadiennes recommandent l’utilisation d’anticoagulants (ou ACO) pour les patients atteints de FA dans le but de réduire leur risque d’AVC.

La vie est semée d’imprévus et vous ne savez pas quand vous pourriez avoir besoin de neutraliser les effets de votre anticoagulant. La prise d’un traitement anticoagulant visant à prévenir un AVC pourrait être un sujet important à discuter avec votre médecin.

Questions à poser à votre médecin:

  • Le médicament anticoagulant que je prends est-il approprié pour moi?
  • Dans quelles situations urgentes pourrais-je avoir besoin d’un traitement pour neutraliser les effets de mon anticoagulant?
  • Est-ce qu’il existe un traitement spécifique pouvant neutraliser temporairement les effets de mon anticoagulant?

Comment interrompre les effets de certains anticoagulants

Les anticoagulants sont utilisés pour aider à réduire votre risque d’AVC dû à la FA. Mais saviez-vous qu’il pourrait être nécessaire d’interrompre temporairement les effets de votre anticoagulant en cas d’urgence?

Voici des exemples de médicaments qu’un médecin peut utiliser pour neutraliser les effets de Pradaxa® et du Coumadin® (warfarine).

PraxbindMC
+-

Neutralisation spécifique de Pradaxa® (anciennement appelé Pradax® au Canada)

À quoi sert ce médicament

PraxbindMC est utilisé en situations d’urgence lorsqu’un médecin doit décider si la neutralisation rapide de l’effet de Pradaxa® est nécessaire :

  • En cas de chirurgie ou d’intervention d’urgence
  • En présence d’hémorragie non maîtrisée ou menaçant le pronostic vital

Une fois dans la circulation sanguine, PraxbindMC se lie immédiatement à Pradaxa® pour neutraliser son effet anticoagulant. Votre médecin peut envisager la reprise de Pradaxa® 24 heures après l’administration de PraxbindMC.

Précautions

PraxbindMC sert uniquement à neutraliser l’effet de Pradaxa®. Il ne neutralisera pas l’effet d’autres médicaments utilisés pour prévenir la formation de caillots de sang.

Emploi avec d’autres médicaments

Informez votre professionnel de la santé de tous les produits de santé que vous prenez, y compris tout médicament obtenu sur présentation d’une ordonnance ou en vente libre, les vitamines, les minéraux, les suppléments naturels ou les produits de médecine douce. PraxbindMC ne devrait pas être utilisé si vous êtes allergique (hypersensible) à l’idarucizumab ou à l’un des ingrédients non médicinaux de PraxbindMC.

Des études précliniques n’ont révélé aucune interaction entre PraxbindMC et des expanseurs de volume, des concentrés de facteurs de coagulation et des anticoagulants autres que Pradaxa®.

Étant donné les propriétés et la spécificité élevée de liaison à Pradaxa®, les interactions cliniquement pertinentes avec d’autres produits médicinaux sont peu probables.

Effets secondaires possibles

Si vous présentez des effets secondaires quelconques, tels que des symptômes de réaction d’hypersensibilité ou d’allergie, après l’administration de PraxbindMC, veuillez en aviser votre professionnel de la santé.

Après l’administration de PraxbindMC, si vous présentez un symptôme ou un effet secondaire incommodant qui s’aggrave au point de perturber vos activités quotidiennes, consultez votre professionnel de la santé.

Des symptômes bénins d’hypersensibilité possible (fièvre, difficulté à respirer ou respiration sifflante, fréquence accrue de respiration rapide, éruption cutanée ou démangeaisons) ont également été signalés chez ces patients. Les autres manifestations indésirables signalées chez au moins 5 % des patients comprenaient une faible concentration de potassium dans le sang (7 %), un état de confusion aiguë (7 %), une difficulté à aller à la selle (7 %), une fièvre (6 %) et une infection pulmonaire (6 %). Ces manifestations ont été signalées dans le cadre d’un essai clinique et peuvent ne pas être directement reliées à PraxbindMC.

Octaplex®
(Complexe prothrombique humain lyophilisé)
(Poudre et solvant pour solution pour injection)
+-

Neutralisation de Coumadin® (warfarine)

À quoi sert ce médicament

L’administration d’Octaplex® peut faire cesser temporairement les hémorragies chez les patients présentant un déficit d’un ou de plusieurs facteurs de coagulation (II, VII, IX ou X), lesquels sont souvent regroupés sous le nom de complexe prothrombique. Un tel déficit peut être causé par des antagonistes de la vitamines K (p. ex., warfarine/Coumadin®). Octaplex® commencera à agir immédiatement dès l’injection. Octaplex® ne doit être utilisé que dans les cas de correction rapide d’hémorragies majeures ou dans les cas d’interventions chirurgicales d’urgence.

Quand ne doit-on pas utiliser ce produit
  • Lorsqu’une réduction de la dose de l’antagoniste de la vitamine K et/ou l’administration de la vitamine K est suffisante.
  • Octaplex® n’est pas destiné aux patients qui présentent une hypersensibilité à ce médicament ou à tout ingrédient de la préparation, tels l’héparine ou un composant du contenant.
  • Octaplex® ne doit pas être utilisé chez les patients qui ont eu une crise cardiaque récente, qui présentent un risque élevé de survenue de caillots sanguins, ou qui sont atteints d’une coronaropathie ou d’une maladie hépatique chronique.
Précautions

Ce produit est fabriqué à partir de plasma humain; il peut contenir une hépatite ou d’autres maladies virales. Votre médecin doit discuter avec vous des risques et des bienfaits de ce produit avant de vous l’administrer.

Avant d’utiliser Octaplex®, adressez-vous à votre médecin ou à un pharmacien :

  • Vous avez eu récemment une crise cardiaque, vous présentez un risque élevé de survenue de caillots sanguins, ou vous êtes atteint d’une coronaropathie ou une maladie hépatique.
  • Vous êtes prédisposé aux allergies. Il est possible que vous deviez recevoir des antihistaminiques et des corticostéroïdes avant de prendre ce médicament.
  • Vous n’avez pas reçu les vaccins appropriés contre l’hépatite A et l’hépatite B. Il faut considérer recevoir ces vaccins si les traitements par ce médicament sont réguliers et répétés.
  • Vous êtes allergique aux héparines.
  • Vous êtes enceinte ou allaitez. Il est recommandé de passer un test de grossesse avant de recevoir Octaplex®.
  • Vous devez subir des procédures chirurgicales.
  • Vous êtes allergique à la substance active ou à l’un des ingrédients non médicinaux.
Effets secondaires possibles

Les effets secondaires peuvent comprendre :

  • Des céphalées (rares).
  • Des réactions allergiques ou des réactions ressemblant à des allergies : les signes précoces comprennent l’urticaire, l’augmentation de la température corporelle, l’urticaire généralisée, l’oppression thoracique, la respiration sifflante, l’hypotension et l’anaphylaxie. Si des symptômes d’allergie apparaissent, cessez immédiatement de vous administrer le médicament et communiquez avec votre médecin. En cas de choc, les normes thérapeutiques actuelles s’appliquant au traitement des chocs doivent être observées. Aucun cas de réaction allergique ou anaphylactique n’a été signalé jusqu’à maintenant lors d’un traitement par Octaplex®; par conséquent, une faible incidence est à prévoir.
  • Troubles du système immunitaire : Un traitement de remplacement peut, en de très rares occasions, entraîner la formation d’anticorps circulants, lesquels inhibent un ou plusieurs des facteurs du complexe prothrombique humain. Si de tels inhibiteurs apparaissent, la réponse clinique sera peu manifeste. On ne peut statuer de manière définitive sur l’apparition de ces inhibiteurs chez les patients qui ont été préalablement traités. Cette liste des effets secondaires n’est pas exhaustive. Si des effets inattendus surviennent pendant le traitement par Octaplex®, communiquez avec votre médecin ou un pharmacien.
Beriplex® P/N 500 / Beriplex® P/N 1000

(Poudre et solvant pour solution pour injection)

(Complexe prothrombique humain)

+-
À quoi sert ce médicament

Chez les personnes normales, les dommages aux vaisseaux sanguins déclenchent une cascade d’événements qui activent des protéines spécifiques présentes dans le sang et qui sont responsables de la formation d’un caillot qui interrompt le saignement.

Chez les patients traité avec des antagonistes de la vitamine K (p. ex., warfarine, Coumadin®, etc., ou des héparines), les dommages aux vaisseaux sanguins ne déclenchent pas la cascade complète d’événements contribuant à la formation de caillots sanguins.

Beriplex® P/N est utilisé pour traiter ou pour prévenir les saignements chez ces patients en fournissant les quantités adéquates de facteurs inhibés, ou manquants, qui sont nécessaires à la coagulation sanguine normale.

Quand ne doit-on pas utiliser ce produit

Beriplex® P/N ne doit pas être utilisé en cas :

  • d’hypersensibilité à la substance active ou à tout excipient cité dans la section Formes posologiques, composition et conditionnement
  • de coagulation intravasculaire disséminée
  • d’antécédent de thrombocytopénie induite par l’héparine.
Précautions

L’utilisation de concentrés de complexe prothrombique est associée au risque de thrombose. Des cas de thrombose ont été observés lors de traitement avec Beriplex® P/N.

Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant d’utiliser Beriplex® P/N si :

  • vous suivez un régime alimentaire dont l’apport en sodium (sel) est contrôlé
  • vous avez des antécédents de maladie coronarienne, d’infarctus du myocarde et de maladie du foie, ou si vous présentez un risque de manifestations thromboemboliques ou de coagulation intravasculaire disséminée, ou encore si vous présentez une déficience simultanée en inhibiteur
  • vous allaitez, vous êtes enceinte ou vous essayez de le devenir
  • vous avez récemment subi une chirurgie
  • vous êtes allergique à Beriplex® P/N, à ses ingrédients ou aux composants de son contenant
  • vous recevez des antagonistes de la vitamine K
  • vous avez des antécédents de déficience congénitale ou acquise en facteurs de coagulation dépendants de la vitamine K
  • vous avez des antécédents de thrombocytopénie induite par l’héparine.
Emploi avec d’autres médicaments

Beriplex® P/N neutralise les effets d’un traitement aux antagonistes de la vitamine K.

Effets secondaires possibles

Vous devez communiquer immédiatement avec un médecin si l’un ou l’autre des effets suivants se produit :

  • enflure des tissus et de l’abdomen causée par la rétention excessive de sel et de fluides, urine mousseuse (syndrome néphrotique)
  • épisodes thromboemboliques
  • augmentation de la température corporelle
  • réactions d’hypersensibilité ou allergiques (qui peuvent inclure : angiœdème, sensations de brûlure et des picotements au site d’injection, frissons, bouffées vasomotrices, urticaire généralisée, céphalées, urticaire, hypotension, léthargie, nausées, agitation, tachycardie, angine de poitrine, picotements, vomissements ou respiration sifflante)
  • petits caillots sanguins ou saignement excessif causés par une diminution des facteurs de coagulation (coagulation intravasculaire disséminée)
  • réactions anaphylactiques, y compris le choc anaphylactique
  • formation d’anticorps dirigés contre un ou plusieurs facteurs du complexe prothrombique
  • apparition de nombreuses ecchymoses (bleus) violettes et en forme de points, ecchymoses apparaissant facilement, règles inhabituellement abondantes (qui pourraient être causées par une thrombocytopénie induite par l’héparine de type II).

Votre médecin décidera s’il est approprié ou non d’interrompre le traitement par Beriplex® P/N.

Cette liste d’effets secondaires n’est pas complète. Pour tout effet inattendu ressenti lors de la prise de Beriplex® P/N, veuillez communiquer avec votre médecin ou un pharmacien.

Vitamine K1

phytonadione

Traitement de l’hypoprothrombinémie

+-
À quoi sert ce médicament

Prévention ou traitement des troubles de la coagulation causés par une carence en vitamine K ou l’action inefficace de la vitamine K; y compris syndrome de malabsorption et hypoprothrombinémie due aux anticoagulants oraux (antivitamines K tels que warfarine/Coumadin®).

Effets secondaires possibles

Des cas de décès sont survenus par suite de l’administration intraveineuse du phytonadione.

Des sensations passagères de bouffées de chaleur et des sensations de perturbation du goût ont été observées après l’injection du phytonadione, ainsi que des cas rares d’étourdissements, de pouls rapide et faible, de sudation intense, d’hypotension de courte durée, de dyspnée et de cyanose. Un bronchospasme, un choc, un arrêt cardiaque et/ou respiratoire peuvent également survenir.

Une douleur, une enflure et une sensibilité au site d’injection peuvent survenir. Le risque d’une réaction d’hypersensibilité, y compris une éruption cutanée, une urticaire ou une anaphylaxie, devrait être considéré.

Des doses élevées de composés de vitamine K peuvent réduire davantage la fonction hépatique chez des patients présentant une maladie hépatique grave et diminuer ainsi la concentration de prothrombine.

Si vous avez reçu un diagnostic de FA, ne tardez pas. Consultez votre médecin pour lui demander comment il peut vous aider à réduire votre risque d’AVC dès maintenant. Seuls votre médecin et vous pouvez décider du plan de traitement qui vous convient.

Pradaxa® (anciennement Pradax®) est une marque déposée et PraxbindMC est une marque de commerce, utilisées sous licence par Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée.

Xarelto® est une marque déposée de Bayer AG, utilisée sous licence par Bayer Inc.

Eliquis® est une marque déposée de Bristol-Myers Squibb Company utilisée sous licence par Bristol-Myers Squibb Canada.

Coumadin® est une marque déposée de Bristol-Myers Squibb Pharma Company utilisée sous licence par Bristol-Myers Squibb Canada.

Lixiana® est une marque déposée de Servier Canada Inc.

Beriplex® P/N 500 / Beriplex® P/N 1000 est une marque déposée de CSL Behring Canada, Inc. utilisée sous licence par CSL Behring Canada, Inc.

Octaplex® est une marque déposée de Octapharma Pharmazeutika Produktionsges m.b.H., Autriche; Octapharma S.A.S., France; Octapharma Produktionsgesellschaft Deutschland m.b.H., Allemagne. Utilisée sous licence par Octapharma Canada, Inc.